Caisses de pensions cantonales

Suisse romande et Tessin en plongée

L'effondrement des marchés financiers à la fin de 2018 a fait trébucher les caisses de pensions cantonales. Leur couverture et leur rendement ont diminué considérablement. Nous vous offrons la possibilité d'examiner de plus près le bilan 2018.

Imaginez chaque caisse de pensions cantonale comme une bulle d'air flottant dans le liquide d’un verre cylindrique. Plus l’institution de prévoyance est grande - mesurée par la fortune de prévoyance disponible - plus sa bulle d'air sera grande. Plus la caisse est bien positionnée - mesurée par le degré de couverture - plus sa bulle flotte sur le dessus.

Nous avons développé une infographie correspondant exactement à cette idée. Il vous montre qu’une petite caisse peut être en très bonne santé et même nager haut avec une fortune modeste. D'autre part, une caisse de pensions plus fortunée et plus grande peut avoir de la difficulté à atteindre son objectif de couverture. Par conséquent, elle sera ensuite en plongée dans notre cylindre. C'est particulièrement le cas des caisses de pensions cantonales de Suisse romande et du Tessin.

Si l'on prend en compte toutes les chiffres-clés des caisses cantonales, la première impression doit être est mise en perspective. Il nous faut nuancer: Tout d'abord, une différenciation doit être faite en fonction du système de financement des caisses de pensions. Les caisses marquées en orange sont entièrement capitalisées, les bleues sont partiellement capitalisées. Cela modifie le montant de la couverture totale. Les institutions partiellement capitalisées ont un taux de couverture cible de 80%. Dans le cas d'une capitalisation complète, il s'agit de 100%, dans les deux cas sans réserves de fluctuation de valeur. Deuxièmement, de nombreux autres paramètres influent sur la situation de couverture d'une caisse de pensions, tels que le taux d'intérêt technique et le taux de conversion. Troisièmement, la situation sur les marchés financiers au moment de la comptabilisation (ici au 31 décembre 2018) joue un rôle capital. À la fin de l'année dernière, les bourses elles-mêmes étaient en plongée profonde. Les degrés de couverture des caisses de notre échantillon ont donc diminué en conséquence. Leurs performances nettes ont toutes été négatives.

Wenn Sie sich im Detail für die Eckdaten der kantonalen Kassen interessieren, empfehlen wir Ihnen sehr gerne unsere umfassende Excel-Tabelle. Die Daten wurden direkt bei den Kassenleitenden erhoben.

Die mittelgrossen bis grossen Deutschschweizer Pensionskassen in Vollkapitalisierung schweben um die 100-Prozent-Marke herum. Die beiden Berner Kassen in Teilkapitalisierung liegen um die 90 Prozent. Ganz obenauf schwimmen der Kanton Nidwalden und die beiden Halbkantone Appenzell-Ausserrhoden und -Innerrhoden.

In der Tiefe des Zylinders taucht die mittelgrosse Genfer Kasse. Diese befindet sich zurzeit im Umbruch. Das Tessin schwebt seinerseits etwas höher. Wie kommt es, dass die französisch- und italienischsprachigen Kantone abfallen? Wir haben dies schon verschiedentlich bei unseren Erhebungen der Eckdaten der kantonalen Pensionskassen über die letzten Jahre beobachtet. In der Tat ist das Staatsverständnis in diesen Regionen anders als in der Deutschschweiz. Es wird in der Romandie durchaus noch auf die rettende Hand des Kantons abgestellt. Das Tessin kennt noch eine Staatsgarantie. Entsprechend scheint man weniger rasch besorgt über Unterdeckungen als in der Deutschschweiz. Zudem sind all diese Kassen im Regime der Teilkapitalisierung und haben insofern noch Zeit bis Anfang 2052 zur Erreichung einer 80prozentigen Deckung.

Wir wollen das Ganze aber auch nicht interpretatorisch überbefrachten, sondern Ihnen, liebe Webseitenbesucherinnen und -besucher Raum und Zeit geben, sich Ihre eigenen Gedanken zu machen.

Anne Yammine
Redaktorin «Schweizer Personalvorsorge»

Weitere Details

Mehr dazu lesen Sie in der Aprilausgabe der «Schweizer Personalvorsorge» 2019.

Download Excel-Tabelle Eckdaten der kantonalen Kassen